Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2014

"Personne ne doit se soustraire à la sainte loi du travail"

En ce jour de la "fête" du travail, voici un texte du Père REMY, qui nous rappelle que travailler est un devoir.  

 

Saint Joseph

Étonnés de la science et de la puissance de Jésus, les Pharisiens s'écriaient : "N'est-il pas le fils d'un ouvrier ?"

Joseph fut donc ouvrier, dépourvu des richesses de ce monde. Le descendant des rois dut gagner son pain à la sueur de son front dans l'humble métier de charpentier. Il gagna régulièrement par son travail ce qui était nécessaire à Jésus et Marie pour la nourriture et le vêtement 

Lorsqu'il fut devenu adolescent, Jésus voulut être l'apprenti de Joseph pour venir en aide à son père nourricier. Imaginons quel amour brûlait dans le cœur de Joseph lorsqu'il voyait Jésus (son divin Maître) le servir comme simple ouvrier, tantôt ouvrir et fermer l'atelier, tantôt l'aider à scier le bois, manier la hache et le rabot. Les fatigues et les sueurs d'un travail accompli sous le regard de Jésus et de Marie ont dû en être adoucies. 

stjoe.jpg

Comme le divin Sauveur a voulu travailler, nous devons, nous aussi, travailler, soit pour développer "les talents" que Dieu a mis en notre nature ; soit pour gagner notre pain ; soit pour nous rendre utiles en nous occupant des autres. Personne ne doit se soustraire à la sainte loi du travail. Le repos, même mérité, n'est pas le but de toute activité, mais le moyen d'être plus disponible pour faire la Volonté de Dieu. La vie n'a pas pour objectif la conquête des loisirs. Notre devoir d'état nous préserve des tentations qui harcèlent celui qui est oisif.

Sachons offrir notre travail à Jésus, par Joseph. Nous avons à notre disposition ce moyen tout simple d'expier une partie de nos péchés et d'augmenter nos mérites éternels. 

 

Père REMY, Courtes lectures et méditations pour le Carême (conseillés pour 12-20 ans) d'après des textes de saints et d'auteurs spirituels, Ed. VIA ROMANA, 2014, p. 53

Les commentaires sont fermés.